Résolution de problème: règle du « 1 dodo »?

Résolution de problème: connaissez-vous la règle du « 1 dodo »?

Tout problème à résoudre mérite enquête avec collecte de données, interview des acteurs,…. tout cela pour une meilleure reconstitution du contexte d’apparition du problème. C’est une étape déterminante et nécessaire pour comprendre et ainsi trouver La solution.

Nous ne sommes pas sur une scène de crime…quoique !

Dans ces 2 cas, nous savons que les premiers relevés, constats et informations collectées juste après l’évènement, sont les plus précieux si nous voulons être efficaces et surtout ne pas risquer de passer à côté de quelque chose d’important.

Et là, la règle du « 1 dodo » intervient ! Comment ?

Dans la vie, plus vous vous éloignez d’un évènement, plus votre mémoire a du mal à restituer tous les détails. Si vous laissez s’écouler plus de 1 nuit = 1 dodo entre l’évènement et l’enquête, vous obtiendrez une information non exhaustive des acteurs et témoins qui ont gravité autour du problème.

Dans l’entreprise, le choix d’organisation est parfois de dédier une réunion hebdomadaire ou mensuelle pour traiter, par exemple, toutes les non-conformités de la période écoulée, ou, tenter de comprendre un indicateur de performance qui n’est pas au niveau attendu sur cette même période.

Le bilan de ces réunions c’est qu’elles sont en général :

  • organisées avec des participants qui sont souvent des experts, des managers mais sans les témoins directs des incidents
  • réalisées en salle de réunion et non sur le terrain
  • longues et peu fructueuses en termes de solutions ; ces dernières étant souvent basées sur des hypothèses de causes qu’il est souvent impossible de vérifier :                                                                                                                                         «… trop tard, les équipes ont changé… », «…c’étaient des intérimaires et ils ne sont plus sur le site », «…le technicien ne se souvient plus si c’était ce jour-là que….. », «…la personne qui pourrait nous aider est en arrêt maladie depuis hier….. »……etc….

Bref, l’efficacité des solutions envisagées dans ce cadre se trouve sérieusement compromise !

STOP ! Appliquez la règle du « 1 dodo »

Apprenez à traiter les problèmes après au maximum 1 dodo car le moulin de l’oubli (photo de G.Garcin) tourne en permanence et inexorablement….La phase de qualification du problème avec la collecte de toutes les informations nécessaires doit être complète et fiable.

Vous gagnerez ainsi du temps et de l’efficacité dans la résolution d’un problème.

Et s’il le faut, priorisez ! mieux vaut analyser moins de problèmes mais de manière rigoureuse qu’analyser tous les problèmes en décalé et mettre en œuvre des solutions peu efficaces, parfois inutiles, car issues du principe de précaution au lieu d’hypothèses de causes validées. 

Sachez  TRAVAILLER MIEUX  pour GAGNER PLUS !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *